Un arret au milieu du monde

 

Quito fut enfin l’occasion d’un passage au milieu du monde…sur la ligne de l’Equateur, traversant le village de la Mitad del mundo, a 22kms au nord de la capitale.

Un point du globe a 2483 metres d’altitude, de longitude 78·27’08’’ et de latitude 0·0’0’’, permettant d’avoir un pied en hemisphere nord et l’autre en hemisphere sud.

 

C’est au 18eme siecle que l’Academie royale des sciences envoya deux equipes de savants francais et notamment Charles Marie de La Condamine et sa mission geodesique, en Equateur, a la decouverte de la forme de la terre.

De juin 1736 a 1739, les savants francais acompagnes de deux savants espagnols mesurerent trois degres de l’arc meridien terrestre, correspondant a une distance de plus de 300kms, leur permettant d’etablir le passage de la ligne de l’Equateur et de decouvrir que la Terre est bel et bien aplatie aux poles et bombee sur la ligne de l’Equateur.

 

Point geographique particulier, sujet a des phenomenes scientifiques etranges, la ligne de l’Equateur est egalement l’occasion de se preter a differentes experiences : verification des sens d’evacuation de l’eau (a droite dans l’hemisphere sud, a gauche dans l’hemisphere nord et tout droit en Equateur), test de force physique ou d’equilibre considerablement diminues sur la ligne de l’Equateur, test de l’oeuf consistant a tenter de positionner un oeuf en equilibre sur une tete de clou…test que j’ai d’ailleurs brillament reussi, repartant avec mon diplome “Egg Master” !!!

 

CIMG8582

 

CIMG8600

 

CIMG8626

 

De mon cote, apres la visite de Quito et un passage dans le centre du pays pour visiter Latacunga, non loin du volcan Cotopaxi, puis le marche de Saquisili, je viens de revenir sur la capitale pour rencontrer quelques dernieres associations equatoriennes et prendre un avion samedi, direction Cali au sud de la Colombie.